L'au-delà


RAPPROCHEZ-VOUS DE CE QUI VOUS APPORTE LA PAIX

Que faire avec quelqu'un qui vous éloigne de votre voie ? (ou qui vous perturbe sur votre chemin ; ou qui vous perturbe, tout simplement !).

Je n'ai pas de conseil précis à vous donner... sinon de toujours garder l'esprit ouvert et l'oeil attentif. Prendre du recul sur toutes vos relations... puis du recul sur votre relation à vous-mêmes.

Prendre le temps, doucement, d'avoir un regard nouveau, un regard qui voit et observe, l'esprit tranquille... Disons que la première des choses est d'avoir l'esprit tranquille ou de tranquilliser l'esprit...

La première personne qui vous éloigne de vous-mêmes, ne serait-elle pas, bien souvent, vous-mêmes ? On pourrait dire que votre façon de voir ou de percevoir les choses et les personnes, vous renouvelle à chaque instant... soit en vous confirmant dans un état d'être, soit en vous ouvrant à de nouveaux états d'être...

Prendre du recul sur ce que vous savez, sur ce que l'on vous a toujours dit et sur ce que vous avez expérimenté... et essayer de percevoir par vous-mêmes... en introspection toujours plus profonde et intime.

Rien ne se fait jamais "tout d'un coup". Tout se dessine au fur et à mesure... Tout se construit et se renouvelle "au fur et à mesure".

Tout cela pour vous dire qu'il y a comme un fil continu ; un cordon énergétique, qui n'a pas de forme à proprement parler, et qui traverse TOUT, et se laisse traverser par TOUT. Plus vous vous laissez imprégner par les énergies, plus s'éclaircira en vous, ce qui vous éloigne de la paix... C'est ainsi que, lentement mais sûrement, vous comprendrez par vous-mêmes comment vous rapprocher de la paix intérieure et comment la préserver en vous...

Je vous donne une image : Imaginez un animal se rapprocher du feu ou d'une source de chaleur... Pourquoi le fait-il ? parce que ça le réchauffe et qu'il se sent bien ! Alors, comme lui, rapprochez-vous de ce qui vous apporte la paix... Que ce soit dans votre relation avec les autres ou dans votre relation à vous-mêmes... Lorsque la source de chaleur auprès de laquelle l'animal se réchauffe, s'éteint... que se passe-t'il ? soit l'animal ne bouge pas, reste là où il est... soit il se lève et va chercher une autre source de chaleur ; un endroit où il se sentira bien et en paix (une source de chaleur pourra être le réconfort auprès d'un autre animal). Il en est de même pour vous : lorsque la paix disparaît de votre intérieur... Allez la rechercher... avec patience... Chacun aura sa propre méthode : les uns la rechercheront et les autres attendront qu'elle les pénètre... Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise méthode ; il y a simplement la méthode qui vous convient le mieux !

Vous pouvez adhérer à un (des) groupe(s), à une (des) pensée(s), à une (des) conviction(s)... mais surtout agissez toujours en conformité avec vous-mêmes. Et après, je viendrai vous demander votre certificat de conformité ! (rire).

Le chemin de chacun est différent. Ce pourquoi l'on ne peut jamais juger le chemin de l'autre. De même que l'autre ne peut jamais juger votre chemin.

Si chacun sème la paix sur son chemin... tous les chemins deviendront des chemins de paix... ça prendra le temps que ça prendra ! Ce qui compte, ce n'est pas le temps que ça aura pris ; ce qui compte, c'est que chaque chemin soit le chemin de la paix...

Rien n'est jamais "acquis". Ce pourquoi, il faut constamment se renouveler. Laisser tomber la rigidité et l'ascétisme poussés à l'extrême... pour cela, il n'y a pas de loi, ni de règle... c'est à chacun de comprendre ce qu'il a à comprendre...

C'est en tombant de nombreuses fois que l'enfant apprend à marcher. Donc tomber fait partie intégrante de l'apprentissage. Ne vous en voulez pas, lorsque vous n'y arrivez pas : l'enfant qui apprend à marcher s'en veut-il, chaque fois qu'il tombe ? non ! au contraire : à chaque fois qu'il tombe, il prend mieux conscience de comment il peut atteindre l'équilibre ! N'oubliez jamais que l'équilibre n'est pas statique mais qu'il est en oscillement permanent...

Quand je dis que rien n'est jamais acquis ; j'entends par là que l'on peut toujours se perfectionner à l'infini... sans fin !

Avec Respect,

(Transmis par l'intermédiaire de Marie-Anne Niewenglowski)

 

1625476_647980765273991_530981086220458726_n.jpg


03/04/2015
0 Poster un commentaire

TOUT SE DESSINE AU FUR ET A MESURE....

 

Avant de prendre une grande décision ; prenez toujours un temps de silence ; de silence intérieur... et ce qui est le plus sage ... s'imposera discrètement à vous !

Nous allons vers un monde nouveau, une terre nouvelle... Si vous nettoyez un étang boueux, que se passe-t'il ?

Pendant le nettoyage, la boue, par la force des choses, remonte à la surface et remplit tout l'étang... c'est un savant mélange qui se fait... qui vous donne l'image d'un étang très sale.

Une fois que le nettoyage est fini, (c'est une image) il faut laisser reposer...

Ce n'est qu'après le repos que vous verrez que l'étang est tout propre !....pas avant !

Tout cela pour vous dire que pour que le monde nouveau émerge, il se fait un nettoyage qui engendre un grand chaos... Il ne peut en être autrement !

Rien n'est jamais une fin... Tout est toujours en renouvellement...

Comment vous expliquer ? La Terre ne va pas disparaître mais être repeuplée par des Êtres qui n'auront plus comme valeur "le pouvoir et l'argent".

Tout se dessine au fur et à mesure ... Il n'y a pas de rupture à proprement parler mais un renouvellement, une ré-énergisation; un renouvellement d'énergies. Beaucoup de notions et de valeurs vont perdre leur sens, petit à petit, pour faire place à d'autres...

La paix peut-elle s'installer en pleine guerre ? Il lui faut de la patience pour s'infiltrer... Ce renouvellement commencera par l'intérieur de chaque Être... Il germera, puis fleurira en chaque Être... Ce sera cela, le repos après le chaos : la floraison !

Vous pourriez imaginer l'univers comme un arbre de Vie ayant des ramifications à l'infini... Le cycle de la vie est un renouvellement permanent.... Ce pourquoi il est important de renouveler votre perception des choses... (qu'elles soient matérielles ou célestes).

Et si vous deveniez amnésiques ? Ne fusse que peu de temps ; le temps d'être réceptifs à des choses nouvelles... des sensations nouvelles, une vue nouvelle, un regard nouveau...

Il n'y a pas de "vie" et de "mort" comme vous le percevez (pour ceux qui le perçoivent comme ça)... il y a un perpétuel renouvellement... Nous sommes dans une Ère de grands renouvellements... ce qui engendre de grands chaos.

Tout peut se percevoir en l'instant. Il ne tient qu'à vous de vous ouvrir toujours plus... de prendre du recul... toujours plus de recul... afin de percevoir le trésor auquel vous avez accès en votre intérieur...

Tout le monde ne perçoit pas l'au-delà... vous faites partie intégrante de l'au-delà... la séparation est une illusion... c'est l'illusion qui semble créer une séparation à vos yeux !

Tout se dessine au fur et à mesure... soyez en paix !

 

(transmis par l'intermédiaire de Marie-Anne Niewenglowski)


20/03/2015
0 Poster un commentaire

SOYEZ TOUJOURS CONFIANTS

 

La demande appelle une réponse... Le désir crée la demande...

L'appel est toujours entendu, mais pas toujours comme vous l'entendez...

Ce qui fausse votre perception des choses est l'attachement. L'attachement au désir et l'attachement à soi-même... Vous pouvez parcourir un chemin et avoir votre perception de ce chemin. Il ne faut ni vous attacher au chemin, ni vous attacher au but que vous vous êtes fixé. Le but englobe la notion de "non accompli". Qui vous dit que tout n'est pas accompli à chaque instant ? Cela pourrait signifier que le but est atteint à chaque instant... que le chemin est fini à chaque instant... ou recommence à chaque instant !

Il n'y a que l'être humain qui peut compliquer ce qui est simple ; car pour tout le reste : TOUT VIT. TOUT EST. Tout est simple... Comment puis-je vous le faire comprendre ? Comment vous le faire "ressentir" ?

Il ne faut être ni résigné, ni rebelle... face à l'univers, face à votre vie, face à vous-mêmes ! Simplement "ÊTRE"...

Le mur qui vous empêche de voir la réalité (qui n'est pas sur Terre) vous vous le construisez vous-mêmes : c'est la peur.

Soyez toujours confiants ; confiants en l'univers ; confiants en la vie ; confiants en vous-mêmes !

Quel est le processus qui crée en vous une (ou des) peur(s) ? Cela peut-être le manque de confiance en la vie. La peur crée la souffrance et la souffrance crée la peur. Comment arrêter en vous ce processus de création ? C'est à chacun de vous de faire un examen de conscience afin d'en prendre conscience...

Qu'est-ce qui chasse la peur ? La paix intérieure, la paix !

Donc il est inutile de faire des efforts incommensurables pour chasser la peur puisque "plus la paix s'installera en vous, plus la peur vous quittera"...

PAIX SUR VOUS

PAIX EN VOUS

PAIX PARTOUT AUTOUR DE VOUS

 

(Transmis de la part de Marie-Anne Niewenglowski)

 


20/03/2015
0 Poster un commentaire

SOYEZ TOUJOURS VOUS MÊME

Un petit bonjour de l'au-delà...

Précision importante : l'au-delà est ici !

Vous faites, sur Terre, une séparation qui n'existe pas parce que l'au-delà est partout !

Donc vous êtes aussi dedans ! ... que vous le croyiez ou non, que vous le perceviez ou non...

Tout ce que vous percevez comme "surnaturel" ou "miraculeux" est "naturel" et "essentiel".

- Regarder les chemins des autres... les comprendre... et n'en suivre aucun. Trouver son chemin qui ne sera ni dans la fuite ; ni dans l'attaque ! Un chemin qui permettra à la paix et la sérénité de pénétrer en soi, de nous traverser puis de s'installer en soi... un chemin sans jugement ni condamnation. Un chemin nouveau chaque jour... ou qui se renouvelle chaque jour..

- Être son propre guide en se laissant inspirer par l'Esprit de Sagesse...

- Malgré des certitudes évidentes et démontrées, garder toujours au fond de soi une ouverture (aussi infime soit-elle) à "autre chose"... qui bien souvent ne fait que confirmer les certitudes et affiner la perception... (prise de conscience)... en y apportant des nuances, du relief et une compréhension plus élargie.

- Tout est lié intrinsèquement, sous forme d'énergies, d'impulsions, de vibrations...

- Veiller à ne jamais faire souffrir l'autre en le blessant ou en l'écrasant... l'éclairer en le laissant entièrement libre... dans ce qu'il fera et ne fera pas... et continuer à l'éclairer avec une infinie patience.

- Percevoir et Être dans la perception... perception de l'autre, bien entendu, mais aussi et surtout "perception de soi-même" ; perception de soi-m'aime.

- En se percevant et en étant en harmonie avec soi-même, on accède à la paix, la transmission de la paix.

- C'est dans la paix que l'on perçoit la lumière (pas dans l'agitation)...

- La lumière apporte et transporte la paix.

- C'est la paix, dans le respect, qui permet de rester en paix.

- Respecter l'autre lui permet de rester en paix. Se respecter soi, permet de rester en paix soi-même.

- Apporter, transporter, transmettre la lumière par la paix !


Avec une infinie douceur et une infinie patience...



09/10/2014
0 Poster un commentaire

LA SENSATION

 

Quelle sensation tu ressens, toi qui me lis ?

 

Que ressens-tu au plus profond de toi ?

 

Ce que tu ressens, n'essaie pas de comprendre le pourquoi... juste "ressentir"... te sentir !

 

Ce sera un premier pas vers la sagesse, car la sagesse est "ressentie" et se vit en "ressenti". Dans "ressenti" il y a presque le mot "Essence", tu peux ressentir l'Essence (qui est en toi)...

 

Allez, je vais un peu t'aider à entrer dans un autre univers...

 

Il y a la pensée qui "rappelle" et il y a la pensée qui "projette"...

 

Sois dans la pensée Essentielle : celle qui RESSENT.

 

Imagine que tu es seul(e) sur la Terre ; qu'il n'y a plus aucun être humain... qu'ils ont tous, soit déserté, soit qu'ils sont tous morts.... Tu es seul(e), ici et maintenant, en train de me lire. Alors voilà ; il t'es possible de faire une pause, de fermer les yeux ; avant de lire la suite et de te ressentir... sans jugement aucun, sans essayer de comprendre, sans essayer d'y mettre des mots ; juste RESSENTIR...

 

Cela pourra être une pause de la pensée. Ressens la pensée qui te traverse... cette pensée vient d'où ? peu importe qu'elle est cette pensée (ses tenants et aboutissants)... cette pensée ; d'où vient elle ? de qui ? qui es-tu, toi qui me lis à l'instant, toi qui penses ? Je ne parle pas ici de ta vie, de ton prénom, de tes ambitions, de tes actions, de ta religion, de ta philosophie de vie.. Je parle de toi en "plus profond", après la première couche, qui est ta condition d'être humain sur la Terre...

 

Voilà. Je vais te laisser seul(e), sur le chemin de la découverte... car personne ne peut te le faire découvrir car pour le découvrir il faut le RESSENTIR ! Ressentir ce que te souffle ta petite voix intérieure... Prendre le temps de l'entendre, puis prendre le temps de "ressentir". Oublie 5 minutes tout ce que tu sais, tout ce que tu veux, tout ce que tu espères... et entre dans une nouvelle dimension. Cette nouvelle dimension est au fond de toi, en ton coeur...

 

Il faut toujours écouter son coeur ; le coeur de son coeur, le coeur des coeurs...

 

Il faut toujours aller au coeur des choses... et le ressentir...

 

RESSENTIR LE COEUR

 

RESSENS LE COEUR

 

VIVONS À CHAQUE INSTANT DANS LE RESSENTI DU COEUR !

 

Le ressenti du coeur ne sont pas tes pensées, ni même "créé" par tes pensées... si j'osais m'avancer un peu, je te dirais que tes pensées t'empêchent, en quelque sorte, de ressentir le coeur... donc essaie de prendre, un tant soit peu, du recul sur tes pensées, afin de pouvoir te blottir dans le ressenti du coeur !

 

J'y suis, j'y reste ! (clin d'oeil).

 

homme devant soleil (1).jpg


14/07/2014
0 Poster un commentaire